Camille Arambourg, le paléontologue et le préhistorien
Djillali Hadjouis  1, *@  
1 : Anthropologie Moléculaire et Imagerie de Synthèse  (AMIS)  -  Site web
PRES Université de Toulouse, université de Strasbourg, Centre National de la Recherche Scientifique : UMR5288
37 allées Jules Guesdes -31073 Toulouse -  France
* : Auteur correspondant

Sans être préhistorien le paléontologue Camille Arambourg fouilla d'importants site fossilifères et archéologiques du Tertiaire et du Quaternaire à l'instar de l'Ain Hanech, Ternifine, Afalou Bou Rhummel, Sidi Abderrahmane, Bou Hanifia ... C'est à la faveur d'une sollicitation de ses parents, des notables terriens dans l'Oranie, pour trouver une meilleure irrigation des terres familiales, qu'il se rendit sur ces exploitations pour la première fois. Le sous-sol de la formation qui abritait les exploitations d'Arambourg est situé sur des niveaux géologiques datant de la fin du Miocène au début du Pliocène dont ils avaient conservé un grand nombre de Vertébrés fossiles. La formation bien située chronologiquement était connue sous le nom de « Sahélien » (équivalent du sommet du Tortonien ou de la base du Messinien), un étage marin décrit pour la première fois par Auguste Pomel en 1858. Les taxons d'Invertébrés et de Poissons recueillis par lui dans les niveaux du Sahel d'Oran mais aussi dans la vallée du Chelif (plus de 1500 exemplaires) seront publiés dans sa première monographie en 1927.

Professeur titulaire de la chaire de Géologie de 1920 à 1930, d'abord à l'Institut Agricole d'Algérie de Maison-Carrée, puis de 1930 à 1936 à l'Institut National Agronomique d'Alger, succédant au géologue Lucien Cayeux, il dirigera la chaire de paléontologie du MNHN de Paris de 1936 à 1946. C'est pendant ces années que d'importants sites paléontologiques et archéologiques furent découverts (ou ré-exploités) sur pratiquement tous les continents (Maghreb, Sahel, Ethiopie, Soudan, Angola, Gabon, Proche et Moyen-Orient, Chine, Grèce, France) mais c'est surtout en Afrique du nord et en particulier en Algérie que les recherches sont les plus fructueuses et ininterrompues depuis leurs premières découvertes.

La liste de créations zoologiques nouvelles à tous les niveaux de la classification est impressionnante par son effectif et sa diversité :

Poissons : 3 Familles, 1 Sous-Famille, 16 genres, 122 espèces

Reptiles : 1 genre, 8 espèces

Mammifères : 1 Sous-Famille, 8 genres, 47 espèces, 2 sous-espèces

Oisaux : 1 espèce


Personnes connectées : 3 Flux RSS