Programmes > Par auteur > Kienon Hélène

Production de masse et révolution technique de l'âge du fer: l'exemple de l'Afrique de l'Ouest
Vincent Serneels  1, *@  , Caroline Robion-Brunner  2@  , Hélène Kienon  3@  , Elise Thiombiano-Ilboudo  4@  
1 : Département Géosciences, Université de Fribourg
Chemin du Musée 6 1700 Fribourg -  Suisse
2 : TRACES/UMR 5608
CNRS : UMR5608
Université de Toulouse 2 le Mirail Maison de la Recherche - Bât 26 5 allée Antonio Machado 31058 Toulouse Cedex 9 -  France
3 : Département d'Archéologie, Université d'Abidjan
Département d'Archéologie Institut des Sciences Anthropologiques du Développement (ISAD) Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan -  Côte d’Ivoire
4 : Département d'Histoire et d'Archéologie, Université de Ouagadougou
* : Auteur correspondant

De par sa nature, le fer est le matériau le plus efficace pour la production des armes et des outils. Les armes assurent la sécurité et le pouvoir militaire. Les outils contribuent significativement à l'amélioration de la productivité économique. En particulier, pour les sociétés agricoles, l'efficacité des outils aratoires destinés à préparer le sol avant les semailles est un élément clef de la prospérité économique.

La maîtrise des techniques de production (réduction des minerais) et d'élaboration (forgeage des objets) du fer n'est pas, en elle-même, suffisante pour qu'une société puisse tirer le bénéfice de ce matériau. D'une part, il est aussi nécessaire d'élaborer une nouvelle gamme d'outils permettant d'utiliser efficacement les propriétés du fer et de les insérer dans des pratiques agricoles renouvellées. D'autre part, il est nécessaire d'assurer un approvisionnement en masse de la population sur le long terme. Il faut non seulement constituer un stock initial, mais, en raison de l'usure importante des outils aratoires, il faut aussi d'assurer un renouvellement régulier.

En Afrique de l'Ouest, au sud du Sahara, à côté d'une production décentralisée à une petite échelle présente pratiquement dans toute la région, on note le développement de quelques districts particuliers où le fer est produit en masse. D'immenses amas de scories témoignent de ce développement spectaculaire. A travers les exemples du Mali, du Burkina Faso et de la Côte d'Ivoire, une réflexion sera présentée sur les modalités et les conséquences de cette production de masse.


Personnes connectées : 2 Flux RSS