Programmes > Par auteur > Antoine Pierre

Les industries à bifaces et pièces foliacées au Paléolithique moyen en France septentrionale : état des connaissances sur les contextes, les considérations typo-technologiques et leurs significations
Agnès Lamotte  1@  , Jean-Luc Locht * , Laurent Deschodt, Dominique Cliquet * , Pierre Antoine * , Pascal Depaepe * , Philippe Feray * @
1 : HALMA - UMR 8164, CNRS
Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
* : Auteur correspondant

En France septentrionale, les phases anciennes et récentes du Paléolithique moyen sont caractérisées par des faciès lithiques sans bifaces ou avec bifaces et très rarement, on peut dénombrer des pièces foliacées isolées ou associées à du débitage. Les bifaces sont des outils répandus sur ce large territoire selon des proportions très variables et ils revêtent des statuts très différents. Quelques rares pièces foliacées ont été découvertes depuis celles découverte sur le gisement de Riencourt-les-Bapaume tandis le nombre de séries lithiques attribuables au Moustérien de Tradition Acheuléenne est plus conséquent avec les gisements de Ploisy, St-Amand-les-Eaux et St-Hilaire-sur-Helpe. Aucun gisement à prondnick n'a été découvert depuis Mont-Beuvry. Les prondnicks et pièces foliacées sont un phénomène marginal qui montre que les néandertaliens d'Europe orientale et/ou centrale n'ont fréquenté que très occasionnellement la France septentrionale. A chaque fluctuation climatique, les modalités de peuplement ont donc probablement trouvé une origine différente et un déploiement avec va-et-vient Nord/Sud ou Est/Ouest plus ou moins extensif. L'heure est au bilan sur la caractérisation des groupes culturels du début, milieu et fin du Paléolithique moyen sur une aire géographique allant des plaines et plateaux de Bourgogne-Franche-Comté à ceux de Normandie.

 



  • Présentation
Personnes connectées : 2 Flux RSS