Programmes > Par auteur > Bouka Omar

L'ÉVOLUTION HOMME - MILIEU DURANT LE QUATERNAIRE RECENT-HOLOCENE DANS LA ZONE DES CHIADMA (SUD OUEST DU MAROC)
Mohammed Mouhiddine  1, 2@  , Omar Bouka, Abdeljalil Bouzouggar@
1 : Université Hassan II/Casablanca
Casablanca, Maroc -  Maroc
2 : Institut National des Sciences de l'Archéologie et du Patrimoine  (INSAP)  -  Site web
Av. Allal El Fassi angle rues 5 et 7 Madinat Al Irfane, Hay Riad -  Maroc

A l'instar des pays limitrophes, le Maroc regorge de sites archéologiques témoignant des occupations humaines préhistoriques qui se sont succédé depuis le Paléolithique. Au cours de cette longue période, des fluctuations climatiques et des changements environnementaux se sont produits et ont eu des conséquences sur les rapports entre l'Homme et son territoire, ex l'habitat outils, nutrition .... En effet, il existe un grand nombre de sites préhistoriques dont certains ont fait l'objet de recherches traitant des rapports homme-environnement, mais ils sont en majorité concentrés dans les régions du Nord-Ouest et du Nord Est du Maroc. En revanche, de telles recherches sont très rares dans les régions du Sud et du Sud-Ouest ; et c'est la raison pour laquelle nous avons entrepris des études dans des sites de la région des Chiadma, afin d'apporter des éléments de réponses à la problématique que nous avons soulevée, à savoir l'évolution homme-environnement durant le Quaternaire récent dans le sud-ouest du Maroc.

 Dans notre travail, nous évoquerons le contexte géographique, géologique et géomorphologique de la zone d'étude, et exposerons la méthodologie adoptée concernant l'étude techno-typologique du matériel lithique recueilli (lors) des fouilles de la grotte de Bizmoune, ainsi que des sites découverts lors des prospections effectuées dans cette région. Nous aborderons aussi les différentes analyses de laboratoire telles que les analyses chimiques de la matière première par la Fluorescence X à l'aide de l'analyseur XRF portatif et le microscope électronique à balayage environnemental. Nous donnerons aussi les datations radiocarbones effectuées sur des coquilles terrestres pour établir un cadre radio-chronologique préliminaire. Une partie de notre communication sera consacrée à l'étude du matériel archéologique et les sources potentielles des matières premières en rapport avec la répartition spatiale des sites dans la région des Chiadma. Enfin, nous conclurons par une synthèse récapitulant l'ensemble des résultats acquis et des perspectives de recherche.


Personnes connectées : 1 Flux RSS