Programmes > Par auteur > D'arriba Xerman

Biographie de pierres. Dedans et dehors les mégalithes ibériques
Primitiva Bueno-Ramírez  1@  , Rodrigo De Balbín Behrmann, Rosa Barroso Bermejo, Fernando Carrera Ramírez, Xerman D'arriba, José Antonio Linares Catela, Coronada Mora-Molina, Juan Carlos Vera-Rodriguez@
1 : Universidad de Alcalá  (UAH)  -  Site web
Plaza del Cardenal Cisneros s/n Alcalá de Henares -  Espagne

L'acceptation d'une séquence grandes pierres voir menhirs/mégalithes a été la base des proposés bretonnes pour l'origine du mégalithisme, jusqu'à les dernières décennies d'années où la recherche a commencé à vérifier d'autres situations possibles pour le recyclage des stèles, menhirs et orthostates. Des lectures presque identiques se sont acceptées pour les menhirs ibériques, mais l'analyse plus détaillé des gravures et peintures dedans et dehors les mégalithes, ont apporté des nouvelles lectures sur le poids quantitative et qualitative de ces évidences dans nos registres mégalithiques.

Notre équipe a eu l'occasion de développer des documentations sur le terrain dans des sites du Nord et du sud de la Péninsule Ibérique (Soto, Pozuelo, Gabrieles, Alberite, Menga, Viera, Romeral, Dombate, Anta do Serramo, Pedra Coberta, et d'autres) , qui nous permettent d'apporter des références sur le rôle de ces recyclages dans le bâtiment, maintenance, refacture et usage des sites y inclus sa persistance quelques fois très allongé.

Les rapports avec des monuments tel que menhirs et cromlechs, apporte un inventaire de pierres qui ont été marqués plus d'une fois en montrant que la biographie des supports au plein air a aussi une fourchette chronologique plus ample qu'on avait pensé avant. Grands pierres au plein air et grand pierres dedans les mégalithes montrent des phases complexes d'utilisation, et elles ont aussi un rôle très développé tout au long de l'histoire des mégalithes dedans et dehors des espaces funéraires. Pas seulement aux origines de ces monuments.

La Péninsule Ibérique apporte des données archéologiques qui permettent de situer l'usage des symboles associés à des figures humaines comme un des arguments les plus visibles pour établir la biographie des sites mégalithiques.


Personnes connectées : 1 Flux RSS