Programmes > Par auteur > Lourdeau Antoine

Peuplement et Technique: les deux Brésil
Antoine Lourdeau  1, 2@  
1 : Histoire naturelle de l'Homme préhistorique  (UMR 7194 - HNHP)  -  Site web
Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
Musée de l'Homme - 17 place du Trocadéro - 75116 Paris -  France
2 : Universidade Federal de Sergipe - Programa de Pós-graduação em Arqueologia  (UFS - PROARQ)  -  Site web
Av. Samuel de Oliveira s/n - 49170-000 - Laranjeiras – SE -  Brésil

Au cours des premières périodes d'occupation des basses terres sud-américaines, au Pléistocène final et à l'Holocène ancien, le Centre et le Sud du Brésil se distinguent par la nature des vestiges lithiques mis au jour. Ces différences, révélées depuis plusieurs décennies par les approches typologiques de quelques catégories d'artefacts considérés comme fossiles-directeurs, tendent à se confirmer à la lumière de nouvelles analyses technologiques visant à la compréhension de l'ensemble des systèmes techniques. Dans le Sud, typologiquement caractérisé par la production de pointes de projectile bifaciales, les études technologiques et techno-fonctionnelles montrent un fort investissement dans le débitage d'éclats, selon des méthodes relativement élaborées, de même qu'un façonnage bifacial orienté vers l'obtention de supports d'outils variés. Le Centre, en revanche, a livré des solutions techniques assez originales: la production d'outils sur galets, les débitages de petits éclats et le façonnage unifacial, très marqué à partir de la transition Pléistocène-Holocène dans le technocomplexe Itaparica. Les contextes chronologiques et spatiaux dans lesquels s'incluent ces activités techniques révèlent deux processus de peuplement très distincts, entre le Sud et le Centre du Brésil. Alors que l'occupation du Brésil Central semble ancrée assez profondément dans le Pléistocène, profondeur temporelle qui pourrait expliquer, par une évolution sur place, l'originalité des comportements techniques qu'on y reconnait à l'Holocène ancien, le Sud paraît avoir été peuplé plus récemment, au cours de la transition Pléistocène-Holocène, peut-être par une expansion vers le nord depuis les implantations préhistoriques du cône Sud (en Argentine et en Uruguay). Nous proposons de présenter ici une synthèse sur les peuplements et les premiers moments d'occupation de ces "deux Brésil", en y intégrant les données les plus récentes sur la technologie lithique. Une meilleure connaissance des différences entre ces régions, le Centre tropical et le Sud plus tempéré, est fondamentale pour notre compréhension de la préhistoire atlantique de l'Amérique du Sud, et en particulier des processus de peuplement des basses terres.


Personnes connectées : 3 Flux RSS