Programmes > Par auteur > Kildea Fiona

Les occupations magdaléniennes de « La Croix de Bagneux » à Mareuil-sur-Cher (Loir-et-Cher) : premiers résultats et perspectives palethnographiques
Raphaël Angevin  1, *@  , Elisa Caron-Laviolette  2@  , Fiona Kildea  2@  , Ludovic Mevel  2@  
1 : UMR 7041 - ArScAn (VEPMO)
CNRS : UMR7041
2 : UMR 7041 - ArScAn (Ethnologie préhistorique)
CNRS : UMR7041
* : Auteur correspondant

Le gisement de « La Croix-de-Bagneux » (Mareuil-sur-Cher, Loir-et-Cher) a révélé, en contexte préventif, l'une des séquences les plus complètes du Paléolithique récent de la moitié nord de la France. Réputé pour ses occupations multiples de l'Aurignacien et du Gravettien, il a également livré plusieurs niveaux rapportés au Badegoulien, au Magdalénien inférieur et, en l'état, à des phases indéterminées du Magdalénien classique (moyen ou supérieur).

Compte tenu de ces incertitudes, il est apparu qu'une analyse approfondie des industries lithiques provenant des Locus 16 et 17 serait en mesure d'élucider certains comportements techno-économiques de leurs occupants et d'éclaircir la position chrono-stratigraphique de ces ensembles. La présente contribution se propose d'exposer les résultats préliminaires de ces investigations, poursuivies dans le cadre du projet collectif de recherche sur le Paléolithique final et le Mésolithique dans le Bassin parisien (dir. L. Mevel et S. Griselin).


Personnes connectées : 1 Flux RSS