Programmes > Par auteur > Gorczynska Aneta

Kersulec (Plonéour-Lanvern, Finistère) : un site au fond d'une ria ?
Aneta Gorczynska  1@  , Yvan Pailler  2, 3@  , Pierre Stéphan  4@  
1 : Laboratoire Géosciences Océan  (LGO)  -  Site web
Université de Bretagne Occidentale [UBO], CNRS : UMR6538
2 : Institut National de Recherches Archéologiques Préventives [Cesson Sévigné]  (INRAP)
Institut national de recherches archéologiques préventives
3 : Trajectoires
CNRS : UMR8215, Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne
4 : Littoral - Environnement - Télédétection - Géomatique  (LETG)  -  Site web
CNRS : UMR6554, Université de Bretagne Occidentale [UBO]

Une fouille d'archéologie préventive réalisée en 2015 sur le site de Kersulec sur la commune de Plonéour-Lanvern (Finistère) a permis de mettre à jour une occupation domestique associée à un atelier de métallurgie datant de l'âge du Bronze ancien. L'étude du mobilier archéologique a soulevé plusieurs questions sur les possibles échanges culturels et commerciaux par les voies maritimes entre ce secteur de la Bretagne et différentes régions de la façade atlantique. Or, le site de Kersulec se trouve actuellement au bord d'une vallée côtière, située à plus de 5 km du rivage. De plus, cette partie du littoral ne présente pas aujourd'hui des havres naturels permettant une navigation et un accostage facile. En s'arrêtant donc sur une étude du site, il n'est pas aisé de tirer des conclusions sur son statut et sa situation géographique.

Afin de pallier ces difficultés, une étude géomorphologique, basée sur la réalisation de carottages et de profils de résistivité électrique, a été menée indépendamment de la fouille dans le fond de cette vallée. Les premiers résultats mettent en évidence de profonds changements géomorphologiques et paysagers au cours des derniers millénaires. La compréhension de ces évolutions nous permet de reconsidérer la situation géographique du site de Kersulec et de le replacer dans son contexte culturel et environnemental.


Personnes connectées : 2 Flux RSS