Programmes > Par auteur > De Oliveira E Lucas Livia

Histoires de petits outils du Pléistocène à l'Holocène dans la Serra de Capivara, Brésil
Amélie Da Costa  1, *@  , Roxane Rocca  2@  , Eric Boeda  3@  , Livia De Oliveira E Lucas  4, 5@  , Ignacio Clemente Conte  6@  , Marcos Paulo Ramos  7@  
1 : UMR 7041  (ArScAn - équipe AnTET)
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
MAE, 21 allée de l'université 92023 Nanterre -  France
2 : UMR 7041  (ArScAn - équipe ethnologie préhistorique)  -  Site web
Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne
MAE, 21 allée de l'université 92023 Nanterre -  France
3 : Université Paris Nanterre  (UMR 7041)
UMR 7041 ArScAn - AnTET
4 : Universidade Federal de Sergipe  (UFS)
5 : Universidade Federal do Vale do São Francisco  (Univasf)
São Raimundo Nonato -  Brésil
6 : Institut dÉstudis Espacials de Catalunya  (IEEC-CSIC)  -  Site web
C/Gran Capita, 2-4, desp 201, 08034 Barcelona -  Espagne
7 : Museu Nacional  (MN/UFRJ)
* : Auteur correspondant

La Serra da Capivara, située dans le nord-est du Piauí, a été un lieu d'intenses occupations humaines au cours de la Préhistoire et les innombrables peintures rupestres couvrant les parois des abris en sont les témoins les plus visibles.

Un certain nombre de sites fouillés ont livré des séquences comprises entre 28.000 et 4.000 BP, nous offrant un panorama des assemblages lithiques provenant de différents moments d'occupation. Chaque industrie présente ses spécificités, toutefois, nous avons pu reconnaître au sein des séquences archéologiques la présence d'éléments persistant au cours du temps. L'un de ces caractères est la présence d'outils sur petits supports, de taille inférieure à quatre centimètres. Ces petits outils sont réalisés sur des supports variés : sur galets façonnés ou sur éclats. Ils dénotent fortement dans des assemblages où le reste de l'outillage est majoritairement sur des supports de dimensions plus importantes. Les chaines opératoires de production de ces petits outils répondent à des chaines spécifiques dans le cas des galets façonnés et de chaines qui peuvent être ramifiées pour les outils sur éclats.

La quantité d'outillage sur petits supports par rapport au reste de l'assemblage varie au cours du temps et selon les sites, tel que par exemple le site Toca do Sitio do Meio qui présente un nombre de petits outils bien supérieur à celui des autres sites. Les études tracéologiques montrent que ces outils ont été utilisés, et que certains d'entre eux ont pu être emmanchés.



  • Poster
Personnes connectées : 3 Flux RSS