Programmes > Par auteur > Coulibaly Baba

Le squelette d'Asselar au Mali au gré des pratiques scientifiques et patrimoniales
Amélie Vialet  1@  , Baba Coulibaly@
1 : Muséum National d\'Histoire Naturelle  (MNHN)  -  Site web
Museum National d'Histoire Naturelle
57, rue Cuvier - 75231 Paris Cedex 05 -  France

Découvert en 1927 au nord-est du Mali, en plein Sahara, par T. Monod et V. Besnard, membres de l'expédition Augiéras-Draper, le squelette d'Asselar, qui pourrait dater de l'Holocène ancien, a fait l'objet d'une étude détaillée par M. Boule et H.V. Vallois, dès son arrivée en France. Etudié dans une perspective raciologique, commune à l'époque, il servit la théorie d'une souche « négroïde » en Europe du fait de ses ressemblances avec les individus de la race de Grimaldi définie quelques années plus tôt par R. Verneau. Puis, avec le changement de paradigme scientifique d'après-guerre, le squelette d'Asselar est tombé dans l'oubli avant d'être, récemment, à nouveau considéré mais dans un objectif bien différent : celui de la compréhension des pratiques mortuaires dont il avait pu faire l'objet grâce au développement du champ disciplinaire de l'archéothanatologie.

Quelle fut la pénétration de ces recherches en France et au Mali au cours de ces deux moments d'intérêt ? Peut-on construire aujourd'hui un programme de valorisation patrimoniale et de diffusion de la culture scientifique en collaboration franco-malienne ?


Personnes connectées : 5 Flux RSS