Programmes > Par auteur > Davidoux Sarah

Du site à l'environnement : approche géoarchéologique de deux sites du Pléistocène supérieur en Afrique de l'Ouest (vallée de la Falémé, Sénégal)
Sarah Davidoux  1@  , Maria Lorenzo Martinez  2@  , Laurent Lespez  3@  , Aline Garnier  4@  , Michel Rasse  5@  , Brice Lebrun  6@  , Benoît Chevrier  2, 7@  , Chantal Tribolo  8@  , Eric Huysecom  9@  , Clément Virmoux  1@  , Katja Douze  2@  
1 : Laboratoire de géographie physique  (LGP)  -  Site web
CNRS : UMR8591, Université Paris I - Panthéon-Sorbonne, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne (UPEC)
bat. Y 1 Place Aristide Briand 92195 MEUDON CEDEX -  France
2 : Université de Genève  -  Site web
24 rue du Général-Dufour CH - 1211 Genève 4 -  Suisse
3 : UMR 6554 CNRS LETG
CNRS : UMR6554
4 : Laboratoire de géographie physique  (LGP)  -  Site web
CNRS : UMR8591, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne (UPEC)
bat. Y 1 Place Aristide Briand 92195 MEUDON CEDEX -  France
5 : Environnements et sociétés de l'Orient ancien  (ARCHEORIENT)
CNRS : UMR5133, Université Lumière - Lyon II
Maison de l'Orient et de la Méditerranée, Lyon -  France
6 : Institut de Recherches sur les Archéomatériaux  (IRAMAT)
CNRS : UMR5060, Université de Technologie de Belfort-Montbeliard, Université Michel de Montaigne - Bordeaux III, Université d'Orléans
7 : Archéologies et Sciences de l'Antiquité  (ArScAn)  -  Site web
Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne, CNRS : UMR7041, Université Paris X - Paris Ouest Nanterre La Défense
Maison René Ginouvès, Nanterre -  France
8 : IRAMAT-CRP2A, University Bordeaux Montaigne
Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
9 : Laboratoire Archéologie et Peuplement de l'Afrique  (LAPA)  -  Site web
Genève, Suisse -  Suisse

Les recherches menées dans la vallée de la Falémé (Sénégal Oriental) ont déjà livré des données paléoenvironnementales couvrant le Pléistocène supérieur, permettant une première comparaison avec les données et résultats issus des recherches menées en zone sahélienne, dans la vallée du Yamé (Pays Dogon, Mali). La poursuite de ces recherches et la multiplication des proxys étudiés permettent de confirmer le potentiel des archives sédimentaires présentes dans la vallée de la Falémé, mais aussi d'affiner les premiers résultats et de mettre en place une approche géoarchéologique. La méthode adoptée combine des prospections géomorphologiques de terrain et des analyses haute résolution en laboratoire. L'étude sédimentologique, micromorphologique des dépôts et des phytolithes qu'ils contiennent permet de retracer l'histoire environnementale de la vallée au Quaternaire récent. Le poster présente les données et premiers résultats issus de l'étude de deux sites : Missira et Tomboura. Ces sites, localisés sur les rives de la Falémé ont fait l'objet au total de 15 coupes stratigraphiques, de huit sondages profonds réalisés dans les lobes de méandres et de deux transects géophysiques . En complémentarité de l'étude en laboratoire des sédiments, la réalisation de six datations OSL a permis de caler le cadre chronostratigraphique de ces dépôts entre 47±4 BP et 21±2 BP. Elles témoignent donc d'environnements allant de la fin du Pléistocène moyen au Pléistocène récent. Les fouilles archéologiques ont par ailleurs révélés des niveaux de concentration en outillage lithique, la présence de pièces bifaciales attestant d‘une industrie de type Middle Stone Age, jusque-là non représentée dans la vallée. Ces premiers résultats issus des recherches paléoenvironnementales révèlent un contexte de plaine alluviale plus énergique à la fin du Pléistocène moyen qu'au cours du Pléistocène supérieur. Les données phytolitiques vont également dans le sens d'une aridification de la plaine alluviale au Pléistocène supérieur. La bonne conservation des archives sédimentaires, et la présence de niveaux archéologiques bien dessinés mettent en lumière le potentiel d'une analyse géoarchéologique dans cette vallée soudanienne.



  • Poster
Personnes connectées : 2 Flux RSS