Programs > By author > Gravier Julie

Tenir compte des imprécisions chronologiques dans les décomptes d'évènements archéologiques par pas de temps
Bruno Desachy  1@  , Clara Filet  2, 3@  , Aurélia Feugnet  2, 3@  , Celine Tomczyk  4@  , Lea Hermenault  5@  , Julie Gravier  6@  
1 : UMR ArScAn équipe archéologies environnementales
Ministère de la Culture et de la Communication, Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne
2 : Archéologies et Sciences de l'Antiquité  (ArScAn)  -  Website
Université Paris I - Panthéon-Sorbonne, CNRS : UMR7041, Université Paris X - Paris Ouest Nanterre La Défense
Maison René Ginouvès Boîte 3 21, allée de l'université 92023 NANTERRE CEDEX -  France
3 : Archéologie et Philologie d'Orient et d'Occident  (AOROC)  -  Website
CNRS : UMR8546, École normale supérieure [ENS] - Paris, École Pratique des Hautes Études [EPHE]
CNRS : UMR8546 - Ecole Normale Supérieure de Paris - ENS Paris - 45 Rue d'Ulm 75230 PARIS CEDEX 05 -  France
4 : ArScAn  -  Website
CNRS : UMR7041
Maison rené Ginouvès Archéologie et Ethnologie 21 allée de l'Université 92023 Nanterre Cedex -  France
5 : Archéologies et Sciences de l'Antiquité (Eq. Environnement)  (UMR 7041)
CNRS : UMR7041
6 : Géographie-cités  (GC)  -  Website
Université Panthéon-Sorbonne, Université Paris Diderot - Paris 7, Centre National de la Recherche Scientifique : UMR8504
13 rue du Four - 75006 Paris -  France

Construire des distributions chronologiques selon un pas de temps fixé par le chercheur (par siècle, décennie, etc.) pour compter les événements étudiés est une opération basique - c'est à dire fondamentale - dans une étude chronologique. Cette opération ne pose pas de problèmes avec des sources fiables d'une précision supérieure au pas de temps retenu. Mais ce n'est pas le cas en archéologie où les imprécisions de datation, et l'inégalité de ces imprécisions, compliquent l'élaboration de telles distributions. Le traitement explicite et formalisé de ces imprécisions pemet d'éviter le double écueil du renoncement face à des données trop "molles" et du bricolage incontrôlé en vue d'obtenir coute que coute une courbe d'évolution. La communication présentera un outil simple, libre et gratuit (application Chronophage, intégrée au logiciel libre LIbreOffice) permettant de construitre plus solidement ces distributions chronologiques en traitant les imprécisions à l'aide d'approches de nature probabiliste ou inspirée de logique floue, et suivant que les événements imprécisément situés sont réductibles à des instants sans durée, ou munis d'une durée elle même plus ou moins précisément connue. Des cas d'application seront présentés concernant la Protohistoire mais aussi la période médiévale.


Online user: 3 RSS Feed