General > Prix UISPP

DISTINCTIONS DU XVIII° CONGRES UISPP, PARIS, JUIN 2018

AWARDS OF THE UISPP XVIII° CONGRESS IN PARIS, JUNE 2018

 

5 distinctions ont été retenues pour chaque prix et une pour le prix d'honneur,  for each award, 5 nominates have been selected and one for the honor price.

La remise des distinctions a été effectué  à l’assemblée générale le jeudi 7 juin 2018 - The award ceremony has been done during the general assembly, Thursday 7 of June 2018,

La médaille du XVIII° congrès a été remise aux nominés - A medal of the UISPP XVIII° congress has been given to the nominates

En outre, pour la distinction de la meilleure thèse, les nominé recevront une Inscription gratuite pour le prochain congrès UISPP 2020 et l’accueil comme membre associé dans une commission scientifique UISPP  - Moreover, for the Award for the best PHD, the nominates will received a free registration for the next Congress UISPP 2020 and the reception as a member in a UISPP scientific commission

Le Jury etait composé des membres du comité d’organisation du congrès et du bureau de l’UISPP - The Jury was composed by the members of the steering committee of the Congress and of the UISPP board.

 

Les six distinctions / The six awards 

1.     Prix d’Honneur

Henri de Lumley et l’ensemble de ses équipes pour les grands chantiers de fouilles de longue durée (notamment La Caune de l’Arago à Tautavel et le Lazaret à Nice), les monographies de site et les musées de site (notamment Terra Amata, Tautavel, Pataud, Quinson)

 

2. Prix du grand chantier de fouilles archéologiques de longue durée

  • Atapuerca (Espagne) : José-Luis Arsuaga, Eudald Carbonell, Robert Sala et leur équipe

Le site préhistorique d'Atapuerca représente un ensemble de gisements très importants pour la connaissance du Paléolithique inférieur européen depuis 1,22 Ma. Situés près de Burgos dans le nord de l'Espagne . Ces gisements paléolithiques (Sima de los Huesos, Sima del Elefante, Gran Dolina) ont livré de très nombreux restes fossiles des prénéandertaliens, vers 430 000 ans et l'Homo antecessor, vers 1 Ma, le plus ancien représentant du genre Homo en Europe occidentale.

  • Isernia La Pineta (Italie) : Carlo Peretto et son équipe

Isernia La Pineta (région du Molise, Italie). Les fouilles depuis 1979 ont mis à jour des occupations datées d’environ 650.000 ans, avec un très bon état de conservation des vestiges archéologiques : industries lithiques taillées sur silex et calcaire locaux associés à des restes de très nombreux herbivores (qui montrent des signes d’action anthropique pour la récupération de la viande et de la moelle). Une dent de lait attribuée à Homo sp. a été récemment trouvée.

  • Gontsy (Ukraine) : Lioudmila Iakovleva et son équipe

Le site de Gontsy, daté du paléolithique supérieur récent, est un habitat à cabanes en os de mammouths (six cabanes) situé à proximité immédiate d’accumulations de carcasses de mammouths d’origine probablement naturelle, qui ont été exploités par le groupe humain. Fouillé depuis 1993 sans interruption, le site est entièrement conservé sous de grands hangars de protection.

  • Falémé (Sénégal) : Abdoulaye Camara, Moustapha Sall et leur équipe

La recherche dans la vallée de Falémé a permis non seulement de préciser des observations géologiques, paléoenvironnementales, archéologiques et ethnoarchéologiques dans cette région particulièrement riche du Sénégal oriental, mais aussi plusieurs articles, alors que des thèses de doctorat et travaux de master sont en cours et portent sur divers sujets et périodes et contribuant à établir le cadre géo-chrono-stratigraphique du Quaternaire dans la région. Ce grand projet engage des équipes du Sénégal, de la France, de la Suisse et du Mali.

  • Amas coquilliers de Laguna (Brésil) : Paulo de Blasis, Maria Dulce Gaspar, Marisa Coutinho Alfonso et leur équipe

Les recherches entreprises, pour plus de deux décennies, sur les amas coquilliers de la région de Laguna, au Brésil, ont apporté de nouvelles données pour la compréhension des systèmes d’occupation côtière dans la façade orientale de l’Amérique Latine. De nombreuses publications et thèses ont été produites, engageant un large nombre d’institutions, dont le Musée d’Archéologie et Ethnologie de l’Université de São Paulo et le Musée National de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro.

 

3. Prix de la médiation archéologique

  • Grottes privées d’art préhistorique : famille Plassard (Rouffignac), famille Bégouën (Les Trois Frères, Tuc d’Audoubert), famille Gaussen (Gabillou), famille Vézian (Portel). Prix retiré par Jean Plassard
  • Emission de radio Carbone 14 (France Culture) : Vincent Charpentier
  • CARP – Chemins de l’Art Rupestre préhistorique (Europe) : Ramon Montes, Hipólito Collado, Sara Garcês (qui a reçu le prix) et une large équipe de chercheurs et autorités de Portugal, Espagne, France et Italie.  The Cultural Route CARP offers 112 great Archaeological and Rock Art sites with the main scientific, cultural, artist and archaeological interest. All these sites are opened to the knowledge and the enjoyment of the European and World society. Currently, more than 1.9 million visitors come each year to these sites and vast majority of these places have a great symbolic value and are part of the European Cultural Heritage, but also they are elements that support the local identity. This symbolic value has been recognized in the World Heritage List of UNESCO. This itinerary, recognised as part of the itineraries of the Council of Europe, is a major mediation project that enhances the understanding of prehistory for contemporary society.
  • Musée de Sangiran, Early Man Site (Java, Indonésie) : Prix retiré par Sofwan Nerodi pour Harry Widianto, Muhammad Hidayat et François Sémah
  • Laténium, parc et musée archéologique de Neuchâtel (Suisse) : Prix retiré par G. Kaenel pour Michel Egloff et Marc-Antoine Kaeser

 

4. Prix de la publication de la monographie de site et du livre de synthèse

  • « Pincevent, le campement magdalénien du niveau IV-20 (France) », Société Préhistorique Française, Mémoire 57, Paris 2014, sous la direction de Michèle Julien et Claudine Karlin (ISBN : 2-913745-53-9).
  • « Montelirio. Un gran monumento megalítico de la Edad del Cobre »,  Edition Consejería de Cultura. Junta de Andalucía. Sevilla. Spain », sous la direction de Álvaro Fernández Flores Leonardo García Sanjuán et Marta Díaz-Zorita Bonilla (ISBN 978-84-9959-236-7) Prix retiré par J. Guilaine pour A. Fernando Flores, L. Garcia San Juan et al.
  • « L’Europe celtique à l’âge du fer (VIIIe – Ier s.) », Collection Nouvelle Clio, Presses universitaires de France, Paris 2015 : Olivier Buchsenchutz et alii (ISBN: 978-2-13-057756-0)
  • « Human Past: World Prehistory & the Development of Human Societies (U.K.)», Thames and Hudston, London, 4e edition, 2018, sous la direction de Chris Scarre (ISBN: 978-0-50-028531-2)
  • Collection « ERAUL Etudes et Recherches archéologiques de l’Université de Liège (Belgique) » : Marcel Otte. Série de monographies sur la préhistoire et la protohistoire, éditée depuis 1971, par l’Université de Liège sous la direction de M. Otte. Près de 150 volumes ont été publiés.

 

5. Prix de Thèse

  • Gargi Chatterjee (Inde)

A Study of Environmental Adaptation and Technologies of Acheulian Cultures of India, thèse doctorat de la Banaras Hindu University, sous la direction du Pr. R. N. Singh (Supervisor) et du Pr. Md. Naseem (Head), soutenue en 2015.

  • Heide Wrobel Nørgaard (Danemark)

Craftsmanship and Metalwork in the Nordic Bronze Age: Craft Organisation, Craftspeople and their Areas of Contact, thèse de doctorat de l’université d’Aarhus, soutenue en décembre 2014.

  • Florian Cousseau(France)

Archéologie du bâti mégalithique dans l’Ouest de la France, thèse de doctorat de l’université de Rennes 1, sous la direction de Luc Laporte, soutenue en décembre 2016.

  • Annelise Binois (France)

Archéologie des épizooties ; mise en évidence et diagnostic des crises de mortalité      chez les animaux d’élevage, du Néolithique à Pasteur, thèse de doctorat de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction d’Anne Bridault et de Christophe Petit, soutenue en juin 2017. Prix retiré par Anne Bridault

  • Alison Pereira (France)

Apport de la datation 40Ar/39Ar à la compréhension de l’évolution culturelle des prénéanderthaliens en Italie centrale et méridionale entre 750 et 250 ka, thèse de doctorat du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris, sous la direction de MM J.-J. Bahain, S. Nomade et M. Arzarello, soutenue en octobre 2017

 

Personnes connectées : 1 Flux RSS